Christiane Taubira, une femme debout

24 mai 2012

Être ministre, femme et noire, cela fait beaucoup pour Jean François Copé. Depuis sa nomination comme Ministre de la Justice, Christiane Taubira essuie les coups de l’UMP. Nous savons qu’en Politique, il est important d’avoir toujours quelque chose ou quelqu’un à se mettre sous la dent. Un os à ronger comme on dit. Il faut être dans l’arène car la politique reste avant tout, bien avant les idées, un sport de combat où il faut cogner, faire mal. Trouver un angle d’attaque. Se faire plaisir, éprouver du plaisir et en donner à ses supporters pour montrer la force du chef. Pour cela, il y a besoin du top départ, d’une faille où glisser son venin, sa haine de l’autre.
Avec Christiane Taubira, c’est du bonheur pour les assoiffés et les revanchards. Jean François Copé le sait : elle est le symbole d’une certaine France, d’une France colorée, d’une France qui vient de là-bas. Cette minorité, c’est une aubaine pour lui, il doit la combattre. Il sait qu’en l’attaquant, c’est tout un électorat qu’il vise. Alors il y va au Front, les deux pieds dedans. Quand il affirme « quand on vote Front national, on a la gauche et on a Taubira », il est dans une intention de porter le fer là où cela fait mal. Et là, la boite de pandore est ouverte. La droite est de nouveau décomplexée. Certains élus n’hésitent pas à confirmer ouvertement à l’AFP « Taubira est une cible parfaite. On va bien se marrer ». Ca a l’air vraiment jouissif d’insulter les gens. Casser est un métier, presque un sacerdos. Et en plus elle est noire, on ne peut rêver mieux comme balltrap pour l’aile Droite de l’UMP.
Connaissant l’histoire des populations métisses dans les départements français, les élus UMP savent ce qu’ils font en attaquant une Ministre de couleur. Ils cherchent à blesser pour créer l’accord idyllique avec un Front de Droite en gestation. Derrière des manœuvres électoralistes, ces paroles laissent un drôle de goût, comme un parfum de déjà vu, de déjà éprouvé. Des paroles sans état d’âme sur les conséquences.
En parlant de Madame la Ministre en ces termes, on sent que la défaite de l’élection présidentielle est passée, que Jean François Copé peut enfin se lâcher et lâcher ses troupes. A croire qu’il était bridé par son ancien chef pour ne pas exister. La castration est donc terminée. C’est presque à se demander s’il n’éprouverait pas une sorte d’orgasme idéologique à déverser son langage nauséabond sur une femme, noire qui plus est.
Il n’y a pas de doute : Jean François Copé est bien dans la lignée de Nicolas Sarkozy qui a fait de l’UMP une Droite sans frontière qui vient puiser ses racines dans la soupe de l’extrême droite afin de chercher un nouveau souffle. Le fait de s’attaquer à une ministre, femme et noire, ajoute, à n’en pas douter, une touche droitière qui servira de passerelle avec l’extrême Droite.
Dans cette affaire, il est possible de ne pas être d’accord, mais il est inconvenant de s’asseoir sur le pacte de respect républicain que se doivent de respecter les responsables politiques. A ce titre, Monsieur Jean François Copé vient de s’illustrer dans un style d’allusion gratuite qui manque de classe. Dans la course qui l’oppose à François Fillon pour la tête de l’UMP, j’en viendrais presque à faire du lobbying pour ce dernier, afin d’avoir un adversaire compatible avec les valeurs républicaines. Mais comme on dit « les conseilleurs ne sont pas les payeurs » et en plus je suis contre l’ingérence. A chacun son bûcher.

Nicolas GEORGES

Tags: , , , ,

2 Responses to Christiane Taubira, une femme debout

  1. Anne Féenomen on 25 mai 2012 at 11 h 02 min

    Normal, qu’elle donne boutons et pustules, aux haineux de tous poils! Christiane TAUBIRA est une force de l’intelligence alliée à celle d’une prodigieuse détermination humaniste.
    Nul-le mieux que cette avocate née, fidèle à elle même et bien ancrée dans la réalité, toutes les réalités, proche, rigoureuse et sincère garante des droits des personnes quelles que soient les circonstances, ne pouvait tenir ce Ministère de la justice, tellement emblématique des attentes citoyennes d’exemplarité, d’indépendance et d’efficacité républicaine en la matière!

  2. Anne Féenomen on 25 mai 2012 at 11 h 15 min

    Très bon titre; eh, oui quelle FEMME DEBOUT!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bienvenue sur mon blog !

Untitled Document Me connaître | Contact

Ce blog est un espace citoyen d'échange entre nous. De nature conviviale et dynamique, je suis persuadé que la politique peut être ce moteur de recherche pour améliorer la société. La commenter, c'est tout simplement défendre la démocratie et la liberté d'expression... si possible !

http://www.wikio.fr

Recherchez