Deux communistes et la droite, une alliance peu banale

12 novembre 2012

Hier, j’étais tranquillement en train de me promener avec ma famille quand je me suis fait interpeller par un groupe de communistes. Ils étaient deux, c’était un petit groupe. Je ne sais pas si c’est l’effet « commémoration du 11 novembre », mais ils me sont tombés dessus comme si cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas insulté un socialiste. Je m’en suis pris plein la tête. A chaque fois que le mot « Hollande » sortait de leur bouche, il y avait comme une sensation jouissive d’insultes suprêmes, une sorte de contorsion buccale avec des postillons qui vous éclaboussent le visage. Je m’essuyais discrètement.
Mes enfants étaient trop bien élevés. J’aurais tellement voulu qu’ils me tirent par le bras en me disant « Papa, on y va ! ». Et là, même pas. C’est tous en ensemble, en famille, que nous partagions le spectacle de deux visionnaires de la politique. « Et si le monde… et si… ». Enfin, bref… rien de transcendant, juste le brassage du vent pour combler la misère.
Moi, j’aime les entendre. De toute manière, il vaut mieux. Impossible d’en placer une ! Ca leur fait sans doute plaisir de se décharger sur le représentant local de l’exécutif national. Même si la maxime propose de s’adresser plutôt au bon Dieu qu’à ses saints, là pour le coup, ils m’avaient sous la main… Alors, j’étais là ! Tout y est passé : l’Europe, l’emploi, la guerre contre les banques, les salaires, les entreprises du CAC 40. J’ai même eu droit au couplet sur les droits de l’homme dans le monde… Je n’ai pas compris pourquoi un tel sujet qui arrivait un peu comme une faucille dans un plat de lentilles. Je me suis posé la question s’ils pensaient au régime politique de la Chine populaire…
Ma femme, n’aimant pas plus que ça les rebouteux de la politique, me glissa à l’oreille « Bon, je te laisse, amuse toi bien ! ». Je la regardais partir au loin avec mes enfants en échangeant quelques regards en silence. Je leur avais promis que nous irions ensemble ramasser les champignons et me voilà kidnappé à l’orée du bois dans un tunnel idéologique.
Pendant le long monologue anti-Hollande, j’ai bien essayé de lever la main pour apporter une touche de modération… Impossible d’en placer une. Ils ont déroulé la bande son en accéléré comme s’ils n’avaient pas eu l’occasion de parler à un socialiste depuis des lustres. Une sorte d’exécutoire, me suis-je dis.
La douce mélodie de mon téléphone s’est mise à sonner. Avant de décrocher, j’ai délicatement essuyé mon visage avec mon écharpe pour enlever la couche de vin chaud que je subissais depuis presque 20 minutes. « Papa, vient voir, on a trouvé un champignon ». Au loin, je voyais mes enfants qui me faisaient des signes.
Pendant que je tentais de faire comprendre à mes détracteurs que mes enfants me manquaient, ils en étaient au chapitre « Mélenchon avait raison ». Ah bon… Je me suis fait à mon tour un petit plaisir en leur insufflant un constat personnel « Mélenchon, c’est un bon. Il a fait salle comble à la Bastille et pourtant il n’est même pas au gouvernement, c’est plutôt con, non ? ! ». Il y a eu un silence, je crois avoir fait une touche.
« Je suis désolé, j’ai promis à mes enfants que nous allions ramasser des champignons ». Ne pas tenir mes promesses m’est insupportable.

En les quittant, je me suis souvenu d’une réflexion sur l’alliance contre nature, en apparence, entre les communistes et la droite. Si j’avais pu en placer une, je leur aurai bien posé la question… peut-être qu’ils y avaient eux-mêmes pensé.

Nicolas GEORGES

Tags: , ,

2 Responses to Deux communistes et la droite, une alliance peu banale

  1. Christian on 12 novembre 2012 at 13 h 37 min

    Bonjour Nicolas,
    Très authentique ton témoignage, et je compatis restrospectivement à ton malaise.. Ca me rappelle du vécu personnel, quelques épisodes assommants qui me rendent (peut-être à jamais) insensible aux sirènes du Front de Gauche.. que j’écoute pourtant, de loin, lorsqu’EELV me donne de l’urticaire ;-)
    Ca ne sera pas simple pour composer la liste en 2014…

  2. PLS on 12 novembre 2012 at 14 h 33 min

    Et comment vous qualifiez le vote du PS avec la droite sur le TCE, alliance ordinaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bienvenue sur mon blog !

Untitled Document Me connaître | Contact

Ce blog est un espace citoyen d'échange entre nous. De nature conviviale et dynamique, je suis persuadé que la politique peut être ce moteur de recherche pour améliorer la société. La commenter, c'est tout simplement défendre la démocratie et la liberté d'expression... si possible !

http://www.wikio.fr

Recherchez

Catégories