Et si « on se roulait une grosse pèle » ?

18 novembre 2012

« Il n’y a pas d’ovules dans les testicules ! » Ce n’est pas une parole sortie de l’évangile selon saint Jean, mais bien un slogan prononcé par une adepte de Civitas à l’encontre du mariage pour tous. Je reconnais que ce n’est pas la grande finesse, mais que voulez- vous demander à une intégriste qui veut séduire la masse ? De faire dans le populisme vulgaire, tout simplement…
Pour ma part, je suis comme saint-thomas. J’aime voir à quoi ressemble un intégriste de Civitas quand il manifeste sur le bitume. Honnêtement, je n’ai pas été déçu. Il fallait bien un débat sur la modernisation de la société pour raviver la ferveur de ces puristes réactionnaires. Ils étaient des milliers de têtes, plutôt blondes d’ailleurs avec serre-têtes pour les filles et raie sur le coté pour les garçons, à défiler pour défier l’incontournable ascension d’une société progressiste. 100.000 sur toute la France et 200.000 à Paris selon les organisateurs… C’est la double vision Civitas, une sorte de bénédiction fois deux.
A les entendre, ils n’avaient rien contre les homosexuels. C’est juste qu’ils ne veulent pas que les dix commandements de la famille soient remis en cause par la dérive d’une société ne répondant plus à la morale dogmatique de feu notre père. Ils se veulent les gardiens des principes de Loi divine dans un état républicain. Rien que ça !
Mais le plus intéressant, reste encore les orateurs disséminés dans la foule avec des portes-voix. Ils assènent à la masse captive un discours sans ambigüité sur le combat qu’ils mènent contre l’autre versant du sexe « nous ne voulons pas du mariage pour tous ! », la foule demande « pourquoi nous n’en voulons pas ? », l’oratrice de répondre « parce qu’il n’y a pas d’ovules dans les testicules ». Et là, applaudissement ! On est bien loin d’une messe en latin avec l’amour du prochain ! L’amour sans consommation bien sur !
Pas étonnant que de tels propos soient prononcés par les mêmes têtes qui, hier, comme aujourd’hui encore, combattaient l’avortement, ou plus précisément, la liberté des femmes de disposer de leur corps. Alors bien sur, quand ce groupe d’éclairés arrive devant les manifestants qui manifestent contre les manifestants, les échanges sont sexuellement musclés. Les CRS étaient là pour séparer les tentatives d’effusion hormonales. Malgré nos amis casqués, les échanges ont quand-même progressé d’un cran quand un Civitas bedonnant a lancé, par-dessus la tête des CRS, au groupe de progressiste « allez vous enculer dans les coins ! ». Pour ceux qui n’ont pas fait de Latin, ce Civitas parle d’une sauvagerie condamnable. Comme quoi, il est possible de croire en Dieu et ne pas disposer de toute la lumière intérieure nécessaire… J’ai bien tenté de lui dire que même Roselyne Bachelot est pour, que  j’étais moi même un hétéro banal et que j’étais là pour défendre le droit pour tous d’être comme tout le monde… c’était peine perdue. Son autisme idéologique ne lui permettait de comprendre la nuance progressiste.
En rentrant chez moi, dans le trajet du RER, je me suis retrouvé à marcher à côté d’un homme aux cheveux mi-longs avec une courte barbe. En le regardant, je me suis dit « L’église peut-elle prouver que tous ceux qui parlent en son nom et qui en ont reçu la lumière, soient restés vierges toute leur vie ? ». Moi j’ai ri. Pas lui.
Ne pas voir la vérité, un vrai sacerdoce.

Nicolas GEORGES

Tags: , , ,

One Response to Et si « on se roulait une grosse pèle » ?

  1. MARTEL Claudine on 29 novembre 2012 at 12 h 07 min

    Ah on ne dira jamais assez à quel point les religions, quelles qu’elles soient, ont fait et font encore peut-être même davantage de ravages dans ce monde ! Là, il s’agit de l’homosexualité, d’habitude ce sont les femmes qui « morflent » … et pas qu’un peu ! Je rêve depuis toujours d’un monde sans religion aucune : elles ont toujours servi de prétextes pour brimer les individus « différents » et, je le répète, essentiellement les femmes … (différentes des hommes … par définition, et si « diaboliques » !!!) et cela malheureusement de tous temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bienvenue sur mon blog !

Untitled Document Me connaître | Contact

Ce blog est un espace citoyen d'échange entre nous. De nature conviviale et dynamique, je suis persuadé que la politique peut être ce moteur de recherche pour améliorer la société. La commenter, c'est tout simplement défendre la démocratie et la liberté d'expression... si possible !

http://www.wikio.fr

Recherchez