Les socialistes au chevet du Président

16 août 2011

Nicolas Sarkozy propose de limiter constitutionnellement les déficits ? L’idée est intéressante, mais pas nouvelle puisqu’elle fait partie des exigences européennes. Néanmoins, cette mesure arrive un peu tard. Ou un peu tôt, si l’on considère que le président nous remettra le couvert dans l’optique de la prochaine campagne des présidentielles, si bien sur, le camp UMP n’a pas pu trouver un autre candidat. Cela fait beaucoup de si, mais personne n’est dupe. La crise de l’endettement a bien frappé aux portes du pouvoir. Manuel Valls et maintenant Martine Aubry, les socialistes volent au secours du Président, souhaitant provoquer une rencontre pour échanger idées et propositions sur l’inscription de la règle d’or dans la constitution. Même si le Président a réussi à rallier François Bayrou, en négociant comme il se doit un retour d’ascenseur en cas de victoire en 2012, sans les socialistes, le Président ne peut rien faire.
Pourtant, il semble que les candidats socialistes ont des idées pour sortir de l’impasse. Il ne tient qu’à lui de vérifier. Nul doute que Nicolas Sarkozy ne voit pas d’un très bon œil cette perspective de rencontre avec l’opposition. Lui qui se dit être le Président de l’ouverture, il a une chance inespérée de rencontrer les leaders de l’opposition autour d’une question majeure pour la France.
Si le Président refuse toutes rencontres officielles en niant que la France a besoin d’une autre politique, le piège se refermera sur lui. S’il accepte de discuter et que les socialistes arrivent à imposer une vision pour sortir de la crise, les médias pourront dire de lui qu’il aura fait preuve d’une grande noblesse en associant l’opposition, mais, dans un même temps, ce sera l’échec de tout un édifice si les solutions sont apportées par ceux qui le combattent.
Affronter ou esquiver ?
Les évènements ne donnent pas le choix à Nicolas Sarkozy : il devra rencontrer les leaders socialistes. La crise n’attend pas. Les Français ne lui pardonneront pas un refus obstiné.

Nicolas GEORGES

Tags: , , ,

3 Responses to Les socialistes au chevet du Président

  1. Nsoga Cécile on 16 août 2011 at 16 h 08 min

    D’autant que ce qui c’est passé aux Etats-unis devrait servir d’exemple à Nicolas Sarkozy, s’il veut vraiment éviter l’effet domino de la crise et nous éviter une sanction des agences de notations….Il devrait plutôt tenter de mettre en place les solutions proposées par les socialistes, au lieu de les décrypter pour y chercher des failles.

  2. Loréal Alain on 16 août 2011 at 20 h 01 min

    Il me semble que nos leader n’ont pas pris conscience de l’ampleur et de la profondeur de la crise fepuis 2008 qui est une crise, peut être définitive, globale du système qui est en bout de course. De ce fait les solutions préconnisées par nos candidats sont carrèment sous-dimensionnées et ne répondent pas aux questions posées. Il faut s’attendre à des lendemains qui vont déchanter très fort dans l’hypothèse ou, après prise du pouvoir, ce sont ces rustines qui seraient appliquées. Seul parmis les candidats, Arnaud Montebourg a des prémisses intéressantes, mais il peut aller beaucoup plus loin en particulier dans la lutte contre la spéculation.
    Dans ce contexte aller prendre le thé avec Sarko est une erreur politique majeure. C’est jouer sa musique et il saura le rappeler…

    • admin on 20 août 2011 at 12 h 54 min

      Je suis d’accord avec toi sur la profondeur de la crise de 2008 et sa non prise en compte dans ses fondements. Je pense que le président aurait plus à perdre en recevant les socialistes que les socialistes en y allant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bienvenue sur mon blog !

Untitled Document Me connaître | Contact

Ce blog est un espace citoyen d'échange entre nous. De nature conviviale et dynamique, je suis persuadé que la politique peut être ce moteur de recherche pour améliorer la société. La commenter, c'est tout simplement défendre la démocratie et la liberté d'expression... si possible !

http://www.wikio.fr

Recherchez