Un scoop : Serge Dassault va s’extrader

11 février 2012

Le Parti Socialiste ferait-il peur aux grands patrons ? C’est Serge Dassault qui le dit. L’épouvantail François Hollande provoquerait donc, en cas de victoire aux présidentielles de 2012, une poudre d’escampette géante des grandes fortunes. C’est en plein colloque de l’UMP que Serge Dassault, patron du groupe du même nom et propriétaire du Figaro (courant de transmission du gouvernement), a agité le bon vieil épouvantail socialiste avec le slogan ressorti du placard « au secours, la Gauche revient ». A la tribune, devant ses amis, il a voulu se faire plaisir en haranguant la foule, comme si la peur du monstre avait la force de galvaniser les badauds et d’effrayer les esprits captifs. Il y croit Serge au monstre Socialiste. Il faut dire qu’il en a des millions à préserver. Il veut les protéger, pas question de les partager, pas question qu’ils soient taxés plus. Le comble serait une redistribution auprès de ceux qui gagnent moins.

D’après un proche collaborateur, il serait à deux doigts de prendre le premier charter, même en classe Eco, pour une destination qui serait prête à défiscaliser ses millions dormants. La sécurité de ses biens n’attend pas.

C’est donc cette grande douleur qu’il a voulu exprimer en affirmant que les grands patrons comme lui « vont encore essayer de partir maintenant parce qu’ils ont peur des socialistes ». Je suis presque ému de savoir qu’il pense cela. Une telle naïveté est si belle à lire. Je ne sais pas si c’est l’effet du grand âge, mais c’est inquiétant pour un élu de la république de croire encore que les fantômes sont là, ou tout au moins, qu’ils frappent à la porte de la maison France.
Par ce cri d’alarme, Serge Dassault semble vouloir interpeler l’opinion publique, en adressant une mise en garde ultime avant de glisser le bulletin dans l’urne : « attention, la gauche revient ». C’est tout juste s’il ne mandaterait pas les milliers de chômeurs de l’aire Sarkozy pour clouer des gousses d’ail au dessus de chaque bureau de vote. A croire que le destin des puissants va s’arrêter le soir du 6 mai 2012.
Sacré Serge ! Ce serait donc l’apocalypse pour les nantis.
Comme si l’épouvantail socialiste ne suffisait pas, il a voulu devant l’AFP, proférer la grande vérité du capitalisme Sarkozien « Qui va faire la croissance, qui va faire les emplois, c’est pas les pauvres. Alors les riches c’est bien, faut les garder »
Vous comprendrez qu’une telle analyse de la situation relève presque d’une cure de désintoxication financière et de mise en quarantaine du bureau politique de l’UMP.
A l’image de l’Arche de Noé, une rumeur apocalyptique en cas de victoire de François Hollande pourrait précipiter l’exode des CAC 40 français dans un boat people affrété par Serge lui-même.
Sacré Serge, il pense à tout !

Nicolas GEORGES

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bienvenue sur mon blog !

Untitled Document Me connaître | Contact

Ce blog est un espace citoyen d'échange entre nous. De nature conviviale et dynamique, je suis persuadé que la politique peut être ce moteur de recherche pour améliorer la société. La commenter, c'est tout simplement défendre la démocratie et la liberté d'expression... si possible !

http://www.wikio.fr

Recherchez